logo alliance action
French only
Newsletters Alliance Login
Texte size: A A A PDF XML
Catégories
Liens

Des centaines d'analyses biochimiques sur une seule puce

Un dispositif microfluidique plus petit qu’un domino, mis au point par des chercheurs de l’EPFL et de l’Université de Genève, permet de mesurer simultanément jusqu’à 768 interactions biomoléculaires.

Est-ce qu’elles s’aiment un peu, beaucoup, passionnément ? Au cœur des cellules, des molécules s’associent et se séparent continuellement. Dans l’ADN, c’est ce jeu d’amour et de fuite qui détermine l’expression des gènes, de même que la plupart des processus biologiques.

La connaissance exacte du fonctionnement de ces interactions est donc essentielle à la compréhension de certains mécanismes fondamentaux du vivant, commun à tous les organismes. Le nombre de combinaisons possibles s’expriment toutefois en millions – les décortiquer représente une quantité de travail vertigineuse. Divers outils ont été développés afin de mesurer le degré d’affinité d’un segment d’ADN et de son facteur de transcription. Ils permettent notamment de donner des indications sur la force de l’affinité qui les unit.

Les dispositifs «commerciaux» ont toutefois pour principal inconvénient que de nombreuses manipulations préalables sont nécessaires avant de pouvoir mener une expérience, et que celles-ci ne peuvent porter, au mieux, que sur une douzaine d’interactions à la fois.